October 1, 2017

August 23, 2017

August 7, 2017

July 20, 2017

May 24, 2017

May 9, 2017

May 9, 2017

Please reload

Posts Récents

Prochain roman - Blog en pause

February 12, 2018

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Le chemin

May 24, 2017

Pouvez-vous définir le sens que vous souhaitez donner à votre vie ?

 

Aspirez-vous à un ailleurs ? À un lieu où les saisons n’ont pas de fin, où le coucher du soleil est synonyme d’énergie et non d’épuisement. Là où n’existerait pas de nom, où chaque personne ne serait pleinement définie que par son être.

 

Souhaitez-vous ne plus être effrayé par les tempêtes ? Mais plutôt découvrir leur mélodie ?

Une mélodie propre à chaque instant de votre existence.

 

Appréciez-vous les chansons tristes tout comme les chansons joyeuses ? Alors, que penseriez-vous d’affronter la tempête comme chaque autre moment plus charitable ?

 

Même les meilleurs peuvent se tromper, les mots également, rien n’est blanc, noir ou gris. Le monde est fait de couleurs aux contrastes infinis.

 

C’est en ouvrant notre cœur que d’une chute un succès peut éclore. Le silence vous effraie lorsque vous ne vous sentez plus à votre place. Le passé apparaît lorsque vous ressentez ne pas être celui que vous espériez, attestant que rien n’est plus jamais vrai lorsque l’on ne croit plus en ce que nous sommes.

 

De ce temps des regrets ressurgira le présent, car l’image de votre passé fait partie intégrante de ce que vous êtes à ce jour. Comprenez bien qu’il est donc encore temps de se battre. Le terme est néanmoins inapproprié, car comment se battre pour quelque chose que l’on convoite. La route vers votre but est seule question de sentiment, de perception.

 

Cette idée s’élève en la glorification des épreuves franchies, genèse d’une motivation régénératrice, et qualifiant une estime de l’adversité pour mieux se discerner lors de futures réussites.

 

Toutefois, pour quelle raison ne pas envisager ce chemin comme une douce mélodie ?

 

Qu’est-ce que la souffrance ? Nous décidons par notre esprit de sa définition, de nos limites, notre considération nous forge cette idée. Mais pourquoi ne pas absorber chaque tourment comme un instant de vie devant être vécu intensément.

 

Apprécier la difficulté tout comme une chanson triste que l’on pourrait écouter un soir d’hiver pluvieux bien au chaud au fond de son lit.

 

Vous avez donc cette possibilité d’apprécier votre souffrance et vos pleurs en continuant d’y croire.

Partager sur Facebook
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Gris Cercle